Séminaire Du Laboratoire Parole Et Langage (Cnrs Amu) | 16 Février 2018 | Equipe De Recherche Interactions [Feb. 16, 2018]

 Summary

Le Laboratoire Parole et Langage (LPL) est une Unité Mixte de Recherche rattachée au CNRS et à Aix-Marseille Université. Il a été créé en 1972 et accueille des phonéticiens, des linguistes, des informaticiens, des psychologues, des neuroscientifiques, des physiciens et des médecins. Le LPL a pour objectif principal d'étudier les mécanismes impliqués dans la production, la perception et la compréhension du langage oral et du langage écrit dans leurs contextes naturels d’occurrence.

Le laboratoire organise régulièrement des séminaires qui sont ouverts à tout public intéressé (voir agenda). Ces séminaires permettent aux membres du LPL – chercheurs, doctorants, post-doc – et également à des intervenants extérieurs (France, International) de présenter leurs recherches et de débattre avec le public.

 

Séminaire de l'équipe INTERACTIONS - 16 février 2018, 10h30 en salle B011, Laboratoire Parole et Langage

Programme : 

10h30 - 11h10
Christine Meunier
Parler en interaction: entre contraintes et adaptation

Il est bien connu que la production de la parole est caractérisée par de nombreuses formes de variation. Si les variations phonétiques ont été largement décrites au cours du 20ème siècle, l'étude plus récente de corpus plus naturels fait apparaître des formes de variation à la fois plus massives (Johnson, 2004) mais aussi plus complexes. La réduction de la parole (Ernestus & Warner, 2011) est alors apparue comme un phénomène phare de cette variation en parole naturelle. Nous présenterons ici les questions relatives l'apparition de ce phénomène sous la forme de trois orientations: pourquoi, quand et comment. Nous verrons comment la variation phonétiques balance entre des contraintes (en l'occurrence linguistique et/ou physiologiques) et l'adaptation des locuteurs.
Nous verrons enfin, au travers d'une étude récente, comment mesurer cette réduction et ce qu'elle nous apprend sur la spécificité des locuteurs.


Intervention non filmée :

11h20 - 12h
Emmanuele Chersoni
Logical Metonymy in a Distributional Model of Sentence Comprehension

Logical metonymy is defined as the combination of an event-subcategorizing verb with an entity-denoting object (e.g. 'The author began the book'), so that its interpretation requires the retrieval of a covert event (e.g. 'The author began writing the book'). Psycholinguistic studies revealed extra processing costs for logical metonymies (McElree et al, 2001; Traxler et al., 2002; ), a phenomenon generally explained with the introduction of new semantic structure.
In my communication, I am going to introduce a Distributional Semantic Model (DSM) for sentence comprehension inspired by several research findings, and show how this framework can account for the extra costs of logical
metonymy and can identify the covert event in a classification task.

 

 Infos

Added by: Claudia PICHON-STARKE
Updated on: March 2, 2018, midnight
Duration: 00:30:37
Number of view(s): 53
Type: Conference
Main language: French
Audience:Other
Disciplines:  Language sciences

 Downloads
 Embed/Share

G+


Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
qrcode