La numérisation du travail des ouvriers de la logistique 29 mars 2018

Dans les entrepôts de la grande distribution alimentaire, l’introduction d’un nouvel outil de travail, le guidage par commande vocale, a considérablement modifié le travail des préparateurs de commande. Auparavant caractérisée par l’absence d’enchaînement et la possibilité de prendre de l’avance, l’activité de préparation a évolué vers une temporalité restrictive comparable à celle d’un ouvrier sur chaîne. Sous guidage vocal, « le nez dans le micro », le savoir-faire des préparateurs est réduit à un engagement physique. L’usage du corps constitue alors une ressource en tant mode d’appropriation du sens au travail, mais également un rempart lorsque des pathologies font apparaître les limites de l’intensification. Comment les ouvriers de ces entrepôts s'emparent-ils de cette nouvelle technologiie ? Comment lui résistent-ils ? Que change-t-elle à leur travail ?




Début de la vidéo
Cochez la case pour indiquer le début de lecture souhaité.

Table des scores

Cliquez ci-dessous pour actualiser les informations.