Séminaire du Laboratoire Parole et Langage (CNRS AMU) | 25 mai 2018 | Equipe de recherche POP (Physiologie et organisation de la parole)

 Summary

Le Laboratoire Parole et Langage (LPL) est une Unité Mixte de Recherche rattachée au CNRS et à Aix-Marseille Université. Il a été créé en 1972 et accueille des phonéticiens, des linguistes, des informaticiens, des psychologues, des neuroscientifiques, des physiciens et des médecins. Le LPL a pour objectif principal d'étudier les mécanismes impliqués dans la production, la perception et la compréhension du langage oral et du langage écrit dans leurs contextes naturels d’occurrence.

Le laboratoire organise régulièrement des séminaires qui sont ouverts à tout public intéressé (voir agenda). Ces séminaires permettent aux membres du LPL – chercheurs, doctorants, post-doc – et également à des intervenants extérieurs (France, International) de présenter leurs recherches et de débattre avec le public.

 

Equipe de recherche POP (Physiologie et organisation de la parole) - 25 mai 2018, 10h30 en salle B011, Laboratoire Parole et Langage

Programme :

 

10h30-11h

Thierry Legou
Vocalisation des babouins (Papio papio) : Modélisation et analyses acoustiques : Approche comparative

Hommes et singes communiquent notamment par le biais de vocalisations. Le séminaire vise à comparer l'appareil phonatoire de l'homme et celui du babouin (Papio papio) puis à évaluer les capacités acoustiques du singe déduites de la modélisation de leur conduit vocal.
Seront ensuite présentés l'éthogramme du babouin (Papio papio), les conditions de recueil des vocalisations, les analyses acoustiques réalisées ainsi que la comparaison entre modélisation et analyses acoustiques. La capacité des babouins à produire 5 " vowel like "  et à en combiner certaines témoignent d'un contrôle articulatoire nécessaire au développement du langage.


11h10-11h40

Piera Filippi
The biological value of prosody: A comparative approach to nonhuman animals

A central aspect of animal vocal communication is that emotional state or body size of the signalers may be reflected in the prosodic modulation of their voice. The hypotheses underlying my research are the following: a) correct identification of emotional and size-related information activates physiological responses in listeners, which are thus enabled to react to the given vocal signal appropriately, but also in an automatic and fast way (fight or flight response); b) the ability to associate prosodically modulated vocal signals to emotional and size-related content is evolutionary adaptive and ancient, and may have scaffolded the evolution of the ability for arbitrary word-meaning associations in humans. Within this research framework, through a comparative approach to humans and baboons (Papio anubis), I will emphasize the key role of the interactional value of prosodic modulation of the voice between caregivers and infants in the emergence of linguistic communication.

 

Tags: analyse acoustique babouins communication animale emotions laboratoire parole et langage langage lpl modelisation papio anubis papio papio prosodie sciences du langage vocalisation voix

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode