FLUCTUATIONS ET MÉDIUMS [April 28, 2022]

 Summary

Suzanne Paquet - Du vernaculaire analogique aux flux numériques : Revisiting Robert Frank and The Americans

(Modération Anna Guilló)


Les nouvelles médialités influent sur les médiums artistiques et leurs usages. Dans cette troisième partie du colloque, il s’agit d’analyser comment les artistes utilisent la matérialité propre à chaque médium, qu’il soit numérique ou non, pour proposer des espaces critiques. Comment des milieux et des champs de tous ordres sont-ils transformés par les flux d’images qui les traversent ? L’accent sera également mis sur l’analyse des procédés d’emprunt, de remix et de transcodage, qui caractérisent la fabrication d’images composites et les pratiques intermédiales ou transmédiales à partir de divers champs disciplinaires.

Depuis quelques années, l’artiste québécois Michel Campeau revisite la célèbre série The Americans du photographe Robert Frank. Surveillant l’intense trafic des photographies couleur d’amateurs des années 1950 sur le site de vente en ligne eBay, Campeau remonte la série, en appariant des images anonymes à celles de Frank ; c’est un projet en mouvement qui n’a pas encore donné lieu à une oeuvre fixe ou achevée. Explorant ses diverses configurations, Suzanne Paquet analysera ses médialités fluctuantes et successives et leurs différentes temporalités, de l’analogique au numérique, de même que la migration des photographies, du privé vernaculaire à l’existence publique, car le projet rejoue et interroge les cultures numériques actuelles.
Suzanne Paquet est professeure au Département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l’Université de Montréal ; ses domaines d’enseignement et de recherche sont les études photographiques et la sociologie de l’art. Elle s’intéresse tout particulièrement à la circulation des images et à la réciprocité entre espaces publics concrets et numériques.

 

Bruno Goosse - La Bibliothèque idéale de Louis Empain


Conférence-performance constituée de projection d’images extraite de la bibliothèque idéale à destination de la jeunesse conçue par Louis Empain et Michel Jadin, telle qu’elle apparaît dans l’édition de 1959 de l’ouvrage Nos enfants lisent paru aux éditions du Soleil levant. En revisitant un guide de lecture rédigé et édité par un philanthrope belge à la fin des années 50, l'intervention se propose de suivre différents types de circulations des images contenues dans les livres indexés : la circulation des corps dont l'image est la trace, celle des images dont les livres sont le vecteur, et enfin une nouvelle circulation de livres quasi oubliés. Il s'agira de tenir compte de l’intense circulation d'anciens livres sans valeur, rendue possible par la mise en réseau de bouquinerie et la diffusion immédiate et quasi- mondiale de ces supports d'images via Internet.
Cette confrontation s’établira dans un rapport à une certaine idée de la morale ou du bien commun et
abordera le genre des destinataires de ces ouvrages.
Bruno Goosse est artiste et enseignant à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Dans sa pratique il utilise des documents, des récits et des faits avérés, qu’il combine et articule de manière à proposer une relecture poétique, parfois humoristique et souvent politique de certains pans d’histoire. http://www.brunogoosse.be

Tags: arts arts numeriques arts plastiques creation numerique

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode