• Philémon, “La vallée des gens heureux”.
  • Aurélien Berlan
  • Geneviève Pruvost
  • Echanges avec le public

Creative Commons license AtEcoPolAM_2024-01 Repenser nos libertés par la subsistance – plaidoyer pour une révolution écoféministe.mp4 [Jan. 18, 2024]

 Summary

Séminaire de recherche en écologie politique de l'AtEcoPol

(https://atecopolam.hypotheses.org/2849)

Repenser nos libertés par la subsistance – plaidoyer pour une révolution écoféministe

Résumé :

La même année, indépendamment et selon des angles différents, Aurélien Berlan et Geneviève Pruvost ont publié des ouvrages très complémentaires, dont nous recommandons vivement la lecture. Ils établissent un diagnostic des alternatives écologiques, écoféministes et anticapitalistes contemporaines, et ouvrent des perspectives politiques qui vont dans le même sens. Aurélien Berlan centre son propos sur le thème de la liberté. En reprenant l’histoire de la pensée autour de ce thème, il soutient une thèse qui dit que la conception de la liberté conditionne l’adhésion, ou non, à un système fondé sur l’exploitation des humains et de la nature. La conclusion de son travail philosophique résonne avec celle de Geneviève Pruvost qui montre qu’une organisation politique de la vie et des rapports à la nature est possible à condition d’ancrer le travail dans une communauté en prise avec un biotope et des usages. Un tel travail de subsistance devient émancipatoire. Dans les deux ouvrages, la subsistance est le maître mot qui prend une dimension révolutionnaire.

Après avoir présenté leurs réflexions, résumées dans leurs livres, les auteurs se prêterons au débat avec les participants autour du concept de subsistance et de sa dimension révolutionnaire.

Aurélien Berlan enseigne la philosophie sociale à l’université de Toulouse Jean Jaurès et a publié l’ouvrage « Terre et liberté. La quête d’autonomie contre le fantasme de délivrance » en 2021

Geneviève Pruvost est sociologue, directrice de recherche au CNRS au Centre d’étude des mouvements sociaux (EHESS) et diplômée de permaculture (Université populaire de permaculture), autrice des ouvrages « Quotidien politique » (2021) et « La subsistance au quotidien » (février 2024)

En préambule, Philémon, conteur citoyen, raconte “La vallée des gens heureux”.

Débat animé par Myriam Quatrini et Païkan Marcaggi, de l’Atécopolam

 

Tags: ecologie feminisme liberte politique sobriete

 Infos

 Downloads

Video file(s):

Audio file:

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode